Vendanges du millésime 2008

20 octobre 2008

Si les années se suivent elles ne se ressemblent pas !!!!

Vous-vous souvenez sans doute que l’an dernier, au printemps, nous craignions que les vendanges débutent autour du 15 août pour finalement commencer le 2 septembre, la végétation ayant été freinée fortement par la fraîcheur de l’été. Ceci ne nous a pas empêché de très bien réussir le dernier millésime, 2007 ; ce dont vous pourrez vous assurer en passant une commande test.
Mais revenons en aux vendanges de 2008. Contrairement à l’an dernier elles ont été relativement tardives. En effet, dès le début nous savions que nous reviendrions aux dates que nous connaissions  il y a 30 ans et plus, c’est à dire autour du 10 / 15 septembre.
En effet  les vignes fleurissent habituellement fin mai / début juin, un peu après les lys, et ensuite c’est le tour des tilleuls, fin juin. Cette fois ci ces derniers ont quasiment fleuri avant les vignes !
Nous avons tous subi la Météo qui a suivi. Elle a été particulièrement malveillante dans certains coins du vignoble Beaujolais où des orages de grêle ont ravagé certains domaines jusqu’à 95 %. De plus, la forte humidité a favorisé l’apparition du Mildiou, champignon parasite qui détruit en partie le feuillage et s’attaque aux jeunes grappes.
Et le Château de Fouilloux dans tout ça ?
Nous avons échappé au pire ! Nous avons malgré tout une petite récolte, à peine 80 % de la production autorisée. Par contre nos façons culturales très aérées nous ont permis de limiter les attaques de mildiou et la grêle nous a ignoré. Comme partout, la maturation a été plus difficile à cause du froid et de la pluie qui a persisté jusqu’au 3 septembre, laissant heureusement la place à un temps qui, s’il n’a pas été très chaud, a été magnifiquement radieux, sec et légèrement venté, ce qui a permis aux raisin de sécher au lieu de grossir immodérément, produisant du jus en excès.
Devant une telle accumulation de difficultés, soyez sûrs que nos conseillers techniques et le Maître de Chais ont utilisé des trésors de patience  et d’imagination pour obtenir des macérations / fermentations totalement spontanées. Nous aurons donc cette année des vins particulièrement fruités mais de courte garde.
Nous devons faire une grande dégustation comparative tout début décembre, nous ne manquerons pas de vous tenir informés à ce moment là.

Brouilly : première dégustation du millésime 2007

28 avril 2008

Le nouveau millésime du Brouilly Château de Fouilloux se révèle à la fois plein de caractère et de souplesse. D’une couleur rubis profond cette cuvée 2007 dévoile, au nez, des arômes de mûre et de fraise des bois. En bouche elle reprend toute la typicité du Brouilly avec une attaque franche et fruitée, et pour terminer, on reste sur une finale qui nous laisse sur des notes d’épices et de fruits mûrs, le tout enrobé de tanins soyeux.

Cette cuvée, qui vient d’être mise en bouteille, ne sera disponible qu’après l’été.

On se souviendra que le printemps 2007, très prématurément chaud, nous avait fait craindre des vendanges dès le 15 août. L’été assez frais qui lui a succédé avait retardé la végétation suffisamment sans conséquence pénalisante, ce qui nous a permis, une nouvelle fois, de vous présenter un vin de Qualité.

Bonne année !!!

8 janvier 2008

Bonne Année 2008